bamboche

bamboche [ bɑ̃bɔʃ ] n. f.
• 1680; it. bamboccio « pantin », d'orig. onomat. bambin
1Anciennt Marionnette de grande taille.
2(XVIIIe; d'apr. bambochade [vx] « peinture burlesque ») Fam. et vieilli Petite débauche. Faire bamboche. bamboula, 2. bringue, fête.

bamboche nom féminin (de bambochade) Familier et vieux. Débauche, ripaille. ● bamboche (synonymes) nom féminin (de bambochade) Familier Débauche, ripaille.
Synonymes :
- bamboula (populaire)
- bombe (familier)
- bringue (populaire)
- foire (populaire)
- noce (populaire)
- nouba (familier)

bamboche
n. f.
d1./d Fam., vieilli Débauche, grosse gaieté; bringue, bombance. Faire bamboche.
d2./d (France rég.) Syn. de pantoufle.

I.
⇒BAMBOCHE1, subst. fém.
Vx. Marionnette de grande taille. Faire jouer des bamboches (Ac. 1798-1932).
P. anal., péj. Personne de petite taille, difforme. Cette femme, cette fille est une bamboche (Ac. 1798-1878) :
Une petite de neuf ans, une de ses ouvrières, une espèce de petite bamboche aux yeux ardents et déjà de femme et de voleuse, se glisse dans la boutique : ...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1866, p. 253.
PRONONC. :[]. Durée mi-longue sur la 1re syll. dans PASSY 1914. (Pour une durée longue, cf. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1680 « marionnette » (RICH.); 2. 1690 « personne petite et contrefaite » (FUR.).
Empr. à l'ital. bamboccio (KOHLM., p. 30; BRUNOT t. 6, p. 460; FEW t. 1, pp. 227-228) attesté au sens 1 « fantoche, marionnette » dep. av. 1564 (MICHEL-ANGE [1475-1564] 81-84 dans BATT.) au sens de « enfant grassouillet, gauche », dep. av. 1609 (G. C. GROCE [1550-1609] 209, ibid.). L'ital. bamboccio est dér. de bambo subst. « enfant » et adj. « stupide, niais » (suff. diminutif et péj. -occio), lui-même dér. de la racine onomatopéique bamb- exprimant ce qui est « sot, niais, puéril ».
STAT. — Fréq. abs. littér. :5.
BBG. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 148. — WEXLER (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen. (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 211.
II.
⇒BAMBOCHE2, subst. fém.
Fam. Bombance, ripaille. Faire des bamboches, ses bamboches (Ac. 1835, 1878); cf. bambochade, bamboula :
1. Il a fait tant de bamboches quand il était jeune! Ces gens-là, Madame, n'avaient pas le moindre ordre! Il s'est calciné avec l'eau-de-vie!
FLAUBERT, Madame Bovary, t. 1, 1857, p. 120.
2. ... malgré sa vie de bamboche pour ne pas dire de débauche, les traits du visage [de Mick] étaient restés fins, mais ses yeux bleus étaient ternes, le regard éteint...
CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, p. 119.
Par antiphrase, iron. Repas maigre :
3. ... douze années de forteresse avec jeûne au pain et à l'eau tous les vendredis, et autres bamboches religieuses.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 286.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1789 (?) titres cités par G. Apollinaire dans Œuvre du Comte Mirabeau, 25 [Paris, Bibl. Curieux, 1921] d'apr. QUEM. Mylord Arsouille ou les bamboches d'un gentleman [Cologne, 1789] et Mylord Arsouille ou les Bamboches d'un gentleman, à Bordel Apolis ... [Paris, Pinard, 1789].
En l'absence d'une chronologie rigoureuse, plusieurs hyp. se présentent 1 dér. régr. de bambochade, sous l'influence de débauche (cf. ex. 3 et EWFS2), et peut-être aussi de termes désignant victuailles (bidoche) ou repas (médianoche) voire de formes dial. de noces (cf. FEW, s.v. nuptiae : noches); 2 subst. déverbal de bambocher (hyp. 2).
STAT. — Fréq. abs. littér. :12.
BBG. — GOTTSCH. Redensart. 1930, p. 346-459. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 148. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 90.
III.
⇒BAMBOCHE3, subst. fém.
Vx. Tige de bambou servant à faire des cannes.
Rem. 1. Attesté dans la plupart des dict. gén. 2. ,,Canne de bambou`` (Ac. 1798 et DG).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — a) 1690 « canne en bambou qui a des nœuds » (FUR.) — 1858 (BESCH. 7e éd.), qualifié de ,,vieilli`` dans DG; b) 1768, 2e éd. 1775 « jeune tige de bambou dont on fait les cannes » (VALM. s.v. bois de bambou, p. 492 : ... Les petits jets sont les cannes que l'on appelle bamboches, qu'on voit en Europe chez les Merciers).
Dér. de bambou; suff. -oche.
BBG. — BOULAN 1934, p. 198.

bamboche [bɑ̃bɔʃ] n. f.
ÉTYM. 1680, in Richelet « marionnette »; ital. bamboccio « pantin »; d'orig. onomat. → Bambin; au sens 2, XVIIIe.
1 Anciennt. Marionnette de grande taille.Par anal., vx. Personne mal faite et de petite taille.
2 Fam., vieilli. Petite débauche. || Faire bamboche. Bambochade, bamboula, bombe, bringue, noce, nouba, ripaille. || Aimer la bamboche.
DÉR. Bambocher.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bamboche — BAMBOCHE. s. f. Marionnette plus grande qu à l ordinaire. Il y a eu une troupe de comediens qui ont fait joüer des bamboches. Bamboche, Se dit aussi, d Une personne de petite taille. Cette femme, cette fille n est qu une bamboche. cet homme est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bamboche — (del fr. «bamboche», del it. «bamboccio», de or. expresivo; inf.) m. Persona rechoncha y coloradota. * * * bamboche. (Del it. bamboccio). m. coloq. p. us. Persona rechoncha y de cara abultada y encendida …   Enciclopedia Universal

  • bamboche — (Del it. bamboccio). m. coloq. p. us. Persona rechoncha y de cara abultada y encendida …   Diccionario de la lengua española

  • bamboche — I. BAMBOCHE. s. f. Marionnette plus grande que les marionnettes ordinaires. Faire jouer des bamboches.Bamboche, se dit aussi d Unepersonne de petite taille. Cettefemme, cette fille n est qu une bamboche. Cet homme est proprement une bamboche. II …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BAMBOCHE — s. f. Marionnette plus grande que les marionnettes ordinaires. Spectacle de bamboches. Faire jouer des bamboches.   Il se dit, figurément et par dénigrement, d Une personne mal faite et de petite taille. Cette femme, cette fille n est qu une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bamboche — Pieter van Laer Pieter Van Laer Pieter Van Laer Naissance 1599 ou avant Haarlem Décès 1642 (?) Haarlem (?) Na …   Wikipédia en Français

  • bamboche —    Sorte de pantoufle ou de mule de chambre, qui a un quartier de derriere; dites, babouche , s. f.: babouches rouges. Bamboche est une marionnette un peu plus grande qu à l ordinaire. Il se dit d une personne de petite taille: cette femme est… …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • BAMBOCHE — n. f. Marionnette plus grande que les marionnettes ordinaires. Spectacle de bamboches. Faire jouer des bamboches. Il a vieilli. Il se dit familièrement des Amusements immodérés, des parties de plaisir et même de débauche où l’on se livre à la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bamboche — (ban bo ch ) s. f. 1°   Grande marionnette. Faire jouer des bamboches. 2°   Fig. Une personne mal faite et de petite taille. 3°   Populaire. Faire des bamboches, se livrer à toutes sortes d amusements et de plaisirs. ÉTYMOLOGIE    Ital. bamboccio …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BAMBOCHE — s. f. On appelle ainsi Les jeunes tiges de bambou, dont on fait des cannes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.